• +33 1 40 72 80 91
  • team@corpogames.fr
  • Lun - Vendredi: 9:30 - 19:00
  • 6, rue de Laborde - 75008 Paris

n°1 du team-building digital en France 🇫🇷

Les 10 commandements d’un bon pronostiqueur en entreprise

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Pour devenir un bon pronostiqueur en entreprise, pas besoin d’entretien ou de formation. Il suffit juste d’avoir quelques collaborateurs, entre 5 ou 10 000 par exemple, de prendre du plaisir et d’appliquer les 10 commandements suivants :

  1. Sur tout sport, tu pronostiqueras
  2. Tout collaborateur, tu chambreras
  3. Des risques, tu prendras
  4. Sur tous les appareils, tu pronostiqueras
  5. Avec tes collaborateurs, tu discuteras
  6. Ton classement, tu suivras
  7. À tous les matchs, tu pronostiqueras
  8. À l’engouement, tu participeras
  9. Grâce au sport, tu fédéreras
  10. Corporico, tu choisiras

1. Sur tout sport, tu pronostiqueras

Le pronostic en entreprise, c’est parier sur les plus grandes compétitions sportives majeures, comme la Coupe du Monde du football, l’Euro de football, la Coupe du Monde de rugby ou encore le tournoi de tennis Roland-Garros, et même les championnats du monde de curling ! 

2. Tout collaborateur, tu chambreras

Au sport comme au bureau, il est important que l’ambiance soit bon enfant et bienveillante. Alors, n’hésite surtout pas à chambrer ton voisin de bureau, le nouveau stagiaire aux ressources humaines … ou même ta direction si leurs pronostics sont pas bons ! Le seul risque, c’est d’être la cible principale de toute l’entreprise si tu as pronostiqué la victoire de l’Italie au prochain Euro de football. 

3. Des risques, tu prendras

Pronostiquer, c’est aimer le danger. Parce que plus plus tu prends des risques, et plus tu es récompensé. Pronostiquer l’Angleterre en demi-finale de la dernière Coupe du Monde de football dès le début de la compétition par exemple, c’est aimer le danger

4. Sur tous les appareils, tu pronostiqueras

Si tu travailles tous les jours avec des dossiers partagés, alors pourquoi ne pas faire un concours de pronostic partagé ? Comme ça, une fois que tu as quitté ton bureau, tu peux pronostiquer sur ton téléphone personnel. Tu pourras même modifier discrètement tes pronostics depuis ton canapé sans prendre le risque de te faire chambrer.

5. Avec tes collaborateurs, tu discuteras

Discussion Facebook, groupe WhatsApp, messagerie Slack, échange avec tous tes collègues grâce à un espace de discussions dédié. L’occasion d’échanger avec des collaborateurs que tu ne vois pas au quotidien, car certains travaillent dans un autre service, dans une autre ville … ou même dans un autre pays. Une occasion de plus pour les Marseillais de chambrer leurs collègues parisiens sur leur réussite de 1993.

6. Ton classement, tu suivras

Même si cette activité de team building semble anodine pour certains, d’autres veulent savoir qui est le meilleur pronostiqueur de l’entreprise. Alors garde toujours un œil sur ton classement et vérifie les mises à jour pour voir que personne ne t’a doublé. Et ne t’inquiètes pas si tu es lanterne rouge dès le premier match, tu as toute la compétition pour te racheter.

7. À tous les matchs, tu pronostiqueras

Pronostiquer le résultat d’un match, c’est bien. Pronostiquer les résultats de tous les matchs, c’est mieux. Alors, pour gagner un maximum de points, mieux vaut faire des pronostics sur toutes les confrontations de la compétition ! Et oui, même le premier match de Wawrinka contre le numéro 146 du classement ATP à Roland-Garros peut avoir son importance.

8. À l’engouement, tu participeras

Pronostiquer, ce n’est pas juste faire un simple pari sur un match entre deux équipes. C’est prendre part à l’engouement autour de chaque match, pendant toute la durée de la compétition. Qui n’est saute pas n’est pas corpo, hey !

9. Grâce au sport, tu fédéreras

Profiter d’un événement sportif pour proposer une activité de team building unique, c’est le credo de Corporico. Alors, grâce à ce concours de pronostic en entreprise, tu te sentiras encore mieux dans ton quotidien au bureau. Pourquoi ? Parce qu’il a été prouvé, de par les plus de 500 entreprises qui ont essayé Corporico, que cette activité de team building a considérablement unifié ses collaborateurs depuis. Collaborateurs qui ont eux-mêmes, appliqué au mieux ces 10 commandements pour devenir de bons pronostiqueurs en entreprise.

10. Corporico, tu choisiras

Il y a deux types de pronostiqueurs en entreprise. Le bon pronostiqueur et le mauvais pronostiqueur. Le mauvais pronostiqueur, il utilise Excel pour faire ses pronostics en entreprise. Le bon pronostiqueur, il utilise Corporico pour faire ses pronostics en entreprise. C’est aussi simple qu’une transformation à 5 mètres des poteaux.

Un autre article qui devrait vous intéresser

Pronostiquer pour mieux chambrer

Chambrer est un art. Cela demande de la répartie, du tact et un brin de provocation. N’est donc pas chambreur qui veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *